Notre actualité

Retrouvez toute notre actualité du moment

Championnat de France Main Nue Pro Individuel

FINALE

-NAT A  DIMANCHE 25 FEVRIER A 11H AU TRINQUET MODERNE

  MATHIEU OSPITAL contre PEÏO LARRALDE

-NAT B  le LUNDI 26 FEVRIER A 16H AU TRINQUET GARAT

            JON ITURBE contre LAURENT LAMBERT

Parties du lundi 12 février 2018 à Saint Jean Pied de Port

Groupe B. Débat équilibré jusqu’à mi partie après une belle entame de Alexis Inchauspé. Mickael Palomes par sa puissance et quelques buts gagnants se détache et prend l’ascendant sur son adversaire 35 à 26. Alexis Inchauspé fournit un gros effort, revient dans la partie et égalise à 35. La rencontre reste indécise et bascule en faveur d’Alexis 40 à 39. 12 buts pour Inchauspé. 7 buts pour Palomes

Groupe A. Partie sans enjeu pour la suite du championnat. Mathieu Ospital a récité ses gammes en variant ses buts, son jeu en tentant des punpa xare ou en utilisant le pan coupé. En face Ximun Lambert a honoré cette rencontre en ne baissant pas les bras et en donnant une belle réplique à son adversaire. 40 à 22 pour Mathieu Ospital

Parties du lundi 5 février 2018 à Saint Jean Pied de Port

Groupe B. Du début à la fin de la partie, Alexis Inchauspé et Laurent Lambert sont restés au coude à coude avec notamment huit égalisations. Rencontre indécise, âpre, serrée, mettant aux prises deux joueurs désireux de se qualifier pour la finale, offrant une partition de très bonne facture.Laurent Lambert pose son jeu, reste appliqué et engrange des points grâce à son but efficace. Alexis Inchauspé ne cède rien, oppose une résistance héroïque face aux coups de boutoir de son adversaire et reste au contact de Laurent Lambert. 70 minutes pour départager les deux joueurs 40 à 35 pour Laurent Lambert au détriment de Alexis Inchauspé. 

Groupe A. Rencontre de gala entre deux prétendants au titre fédéral, dans un trinquet Garat très copieusement garni. D’entrée, Mathieu Ospital impose son rythme face à un Peio Larralde, très en dedans, n’arrivant pas à se libérer. Ospital conduit la partie à sa guise, utilisant parfaitement la planche et concluant l’échange à la moindre ouverture. Quelques points égarés, manquant parfois de lucidité, Larralde n’a pu se soustraire de l’emprise de son adversaire et s’est logiquement qu’il s’incline au terme d’une rencontre de haute intensité. Rien n’est encore perdu pour Peio Larralde. L’opposition avec Bixintxo Bilbao au trinquet moderne sera décisive pour une place en finale.

Parties du dimanche 4 février 2018 à Ascain

Un public de supporters dans le trinquet d’Ascain, bien connu des manistes et de leurs amateurs. Le trompettiste était de la partie pour animer les rares pauses des joueurs.

Groupe B. Après une égalisation à 4, Ion Iturbé creuse l’écart (8-4 ; 18-5). Il sape le moral de Mickaël Palomès, avec ses buts gagnants qu’il varie à loisir. Il trouve le xare, attaque avec succès et remporte une victoire logique (40-17) au vu de ses nets progrès dans la précision et dans le calme dont il a su faire preuve dès le début. 40 minutes de jeu émaillé de fautes et de jolies finitions.

Groupe A. Après un départ magistral (13 points (dont 9 buts gagnants) à 1), Bixintxo Bilbao poursuit (20-5) avec des xare et punpa xare et ses tirs d’une grande précision. Ximun Lambert essaie de remonter la pente (14-21) avant d’être à nouveau cloué sur place par une série de 8 buts et autres tirs au pan coupé et au xare. Nette domination de Bixintxo Bilbao qui assure sa victoire (40-17) en 44 minutes de jeu avec 19 buts gagnants.

Parties du dimanche 28 janvier 2018 à Arcangues

Groupe B. Partie très équilibrée entre deux joueurs confirmés. La réussite au but de l’aîné des frères Lambert lui permettait de se détacher légèrement au score. Trop de pelotes livrées au milieu de la cancha empêchèrent Laurent Lambert de s’approprier le gain de la partie. Palomes n’en espérait pas tant et restait au contact de son adversaire. Après une dernière égalisation à 37, il terminait la rencontre en vainqueur 40 à 37.

Groupe A. La réussite au but de Peio Larralde (16 au total) a permis à l’hazpandar d’asseoir sa suprématie sur la rencontre. Même dans le jeu, Peio Larralde a fait preuve de beaucoup de détermination, allant chercher des pelotes impossibles et imprimant surtout un rythme  qui a asphyxié Ximun Lambert. Ce cavalier seul s’est terminé sur le score sévère de 40 à 14.

La prochaine partie de cette Liguilla devrait attirer les « pelotazale »au trinquet Garat à Saint Jean Pied de Port lundi 5 Février avec une opposition de gala Peio Larralde- Mathieu Ospital

Parties du samedi 27 janvier 2018 à Saint Pée sur Nivelle

Groupe B. Le néo pro n’en finit pas de surprendre dans cette compétition. Mené rapidement 6 à 1 par Alexis Inchauspé, il a su par sa puissance et des buts performants revenir au score et égaliser à 12. Appliqué, serrant le jeu, Jon Iturbe a ensuite fait la course en tête. Alexis après une bonne entame s’est désuni. Quelques éclairs dans la dernière dizaine n’auront pas suffi à combler le retard. Iturbe remporte cette partie 40 à 27 et se pose en sérieux outsider pour la suite de la compétition.

Groupe A. Départ canon de Bixintxo Bilbao 11 à 1. Serein, bien concentré, Mathieu Ospital laisse passer l’orage et en fin tacticien, recolle au score et égalise à 12. La suite de la partie sera très équilibrée. A la puissance de Bilbao, Ospital répondra par des accélérations avec sa volée haute et un jeu millimétré. Il fouillera le filet à bon escient et s’imposera finalement 40 à 37 après une rencontre particulièrement animée. Belle prestation des deux protagonistes et la suite de la compétition s’annonce indécise et palpitante.

Parties du lundi 15 janvier 2018 à Saint-Jean-Pied-de-Port

Un public nombreux et exigeant, réservant ses applaudissements aux plus beaux coups et largement satisfait dans la deuxième partie.

Groupe B. Un très mauvais départ de Cédric Lucu, souffrant de douleurs cervicales. Il n’a pas retrouvé le toucher et la réussite de la semaine passée. Dominé sur toute la partie (3-8, 6-15, 9-22, 13-30), qui a duré à peine 50 mn, il a subi le jeu de Laurent Lambert. Ce dernier a rentré 10 buts, a su couper, tirer au pan coupé et a souvent trouvé le xare. Avec cette victoire, il se qualifie pour la Liguilla.

Groupe A. Superbe partie de 1h10, où l’on a renoué avec le haut niveau des meilleurs. Partie à suspense, Lambert égalisant à 1, 14 et 26, Bilbao égalisant à 23 et 28. Après un départ fulgurant de Bixintxo, qui varie le but et les finitions de points (14-6), Ximun Lambert fait une remontée spectaculaire, marquant 16 points d’affilée et prend les devants (22-14). Puis Bixintxo casse le rythme avec une pause au vestiaire, rentre quelques buts et passe devant (26-23). Mais Ximun revient et prend encore l’avantage (28-26). Bixintxo ne lui laissera plus de répit et termine 40-32. Chacun aura eu de la réussite, moins au but (5 buts gagnants) et plus au xare direct ou non pour Ximun, plus au but (16 buts rentrés, dont le dernier point), au pan coupé et dans les carambolages pour Bixintxo.

Merci au juge, Christophe Sorhondo. Merci à Pascal Haroçarene pour son analyse des parties.

Merci à Garaziko Pilota pour l’accueil des parties.

Parties du vendredi 12 janvier 2018 à Arcangues

Un bon public, qui a manifesté son appréciation du jeu par des applaudissements nourris sur les jolis points. Merci à l’ami trompettiste qui rend les pauses agréables.

Groupe B. Un mauvais départ de Jon Iturbé, un peu tendu malgré ses deux victoires précédentes. Jouer l’entrée dans la Liguilla, face à un avant qui a du métier, a mis sous pression ce jeune joueur, récemment venu au trinquet. Grégory Aguirre égalise à 2 et prend ses distances 6-2, 10-3, 18-6, puis maintient un bel écart jusqu’à mi-partie (23-13). Iturbé commence à redresser la situation (18-24) et talonne son adversaire (24-26). Il égalise enfin à 29. Les égalisations se succèdent alors à 30, 31, 32, 33, 36, 38. Iturbé termine en beauté avec deux xare. Un jeu un peu lent, 6 buts pour Aguirre et 11 pour Iturbé qui entre donc dans la Liguilla.

Groupe A. Deux fins techniciens du trinquet en présence. La logique de l’âge a été respectée. Pascal de Ezcurra a démontré qu’il gardait un beau toucher de balle et une redoutable précision dans ses attaques. Les jeunes venus l’encourager ont su marquer par leurs applaudissements la réussite de leur idole. Après une égalisation à 5, Pascal avance, vite rejoint à 9 par Peio Larralde, qui s’envole alors (21-9, 30-12, 31-15). Pascal revient un peu à la marque (21-35), mais la victoire irrémédiable (40-21) revient à Peio Larralde, qui a encore fait preuve de son grand talent et qui engrange 12 buts gagnants dont le dernier point. A cet instant, le public a généreusement applaudi les deux joueurs, pour leur adresse à clôturer magnifiquement les points.

Merci au juge, Yves Huguenard. Merci à Pascal Haroçarene pour son analyse des parties.

Merci au trinquetier et à la mairie de Arcangues qui assuraient l’accueil de ces parties.
 

Retour aux actualités