Finales Jeunes

Finales Championnat de France - Saison 2015

Les Finales du Championnat de France de Main Nue Mur à Gauche Poussins, Benjamins, Minimes et Cadets ont eu lieu le samedi 11 avril 2015 à Hasparren.

FFPB

Finales du Championnat de France de Main Nue en Fronton Mur à Gauche

Le samedi 11 avril 2015 à Hasparren 

Finale Poussins

Deux belles équipes, de bonnes graines pour la spécialité. Baigorry est champion du Pays Basque, Urrugne remporte d’un point le championnat de France. Après avoir mené 5-0, 13-5, Mattin Inda et Iban Casemajor se sont fait remonter et égaliser à 19 et ils ont dû laisser la victoire à Xan Pascassio et Mathieu Lazcano d’Urruñarrak. Voilà quatre joueurs d’avenir.

Finale Benjamins

Mathieu Bideondo, avec son bras vif et Yann Leguedois, véritable machine à ramener, ont été supérieurs. Urruñarrak, après une égalisation à 4, s’est envolé vers la victoire et le SPUC n’a pas eu moyen de s’y opposer.

Finale Minimes

Ce fut un peu le combat de David contre Goliath, une lutte entre copains de Baigorry, où la Zaharrer Segi 1, déjà titrée en trinquet, largement supérieure, n’a fait qu’une bouchée de Baigorry2 sur le score sévère de 22 à 7.

Finale Cadets

Victoire du SPUC sur un score qui ne reflète pas la partie : 22-12. Uhaldean de Bardos, qu’on voit rarement en finale, était présent et supérieur en bras, mais Saint Pée finissait les points. La vivacité des pelotes est-elle en cause ? Après avoir égalisé à 1, 2, 4 et manqué l’égalisation à 9-10, Tom Detcheverry et Thibault Bidart se sont laissés distancer, 9-16 et laissent le titre à Arnaud Haroçarene et Andoni Jorajuria.

Cette spécialité n’a pas conquis d’autres catégories. On espère voir des Juniors et Seniors l’an prochain pour préparer les échéances internationales.

Un grand merci à la Noizbait d’avoir accueilli ces finales dans la convivialité et en offrant une belle réception.

Merci à toutes les municipalités qui ont gracieusement mis leurs installations à disposition pour les phases éliminatoires.

Merci à Edouard Escutary pour ses commentaires.
 

 

Retour aux actualités