Finales Jeunes

Finales Championnat de France - Saison 2016

Les finales du Championnat de France de Main Nue en trinquet Poussins, Benjamins, Minimes et Cadets ont eu lieu le samedi 16 janvier 2016 au trinquet de Bardos.

Finales du samedi 16 janvier au trinquet de Bardos

Du public et beaucoup de jeunes à Bardos pour ces finales. Accueil chaleureux de la ville, avec la présence de son maire, Jean-Paul Diribarne, qui fut champion à main nue et classé indépendant. Belle organisation du club Uhaldean, notamment avec une buvette et des sandwiches. Belle réception à l’issue des parties ! Un grand merci à tous les bénévoles.

Merci à Christophe Pechberty, d’Ustaritz et Jakes Yriarte, de Sare, qui ont jugé les parties en alternance.

 Poussins : Noizbait-Endaiarrak

Début de partie à l’avantage de la Noizbait de Hasparren (10-4). Egalisation de Hendaye à 14. Puis, après que la Noizbait ait permuté ses joueurs, les deux équipes se suivent avec de nombreuses égalisations, jusqu’à la dernière à 39. Magnifique partie des quatre poussins, avec de très jolis coups. Bravo aux joueurs et aux dirigeants !

Benjamins : Noizbait-Ostibartarrak

C’était, sur le papier, la revanche de la finale de la Ligue du Pays basque. Noizbait l’avait emporté assez facilement. Dans cette ultime rencontre, Hasparren est également sortie vainqueur (40-24) mais avec une belle résistance de Larceveau. Félicitation à ces quatre joueurs qui ont montré de très grandes qualités.

Minimes : Denek Bat1-Denek Bat2

Encore une revanche de la finale de ligue du Pays basque. Mais l’équipe Denek Bat2 remporte aussi le titre de champion de France. Elle l’avait emporté par 40 à 17, grâce au but de Franchisteguy et à la régularité de Uhart. Aujourd’hui le score, 40-14, est un peu plus lourd pour l’équipe 1, qui n’a cependant pas démérité. A noter, dans cette catégorie, une équipe landaise qui arrive à grands pas et bravo à Armendaritz qui était sûr de remporter le titre…

Cadets Sarako Izarra-Aïretik

Sare a débuté tambour battant (17-2). Aïretik remonte peu à peu et rejoint Sare à 22. Mais les Saratars se détachent à nouveau (27-22 puis 29-24). Aïretik s’accroche jusqu’à la fin mais Sare prend sa revanche (40-37) sur la finale de la Ligue. On a pu voir du très beau jeu avec quatre cadets de très haut niveau. Et encore, la catégorie possède d’autres bons éléments… La main nue en trinquet a de beaux jours devant elle.

Merci à Edouard Escutary, délégué sportif de la journée et commentateur des parties.

Retour aux actualités